top of page
  • Alexandre Perry

La Deep Tech : mirage ou réalité ?


En ce mois de juin particulièrement venteux à Marseille, l’annonce de la dernière levée de fonds de Mistral AI, valorisant la société à 5,8 Mds€ et la faisant désormais passer au rang de première licorne française, a remis en lumière un concept sous-jacent de l’intelligence artificielle : la Deep Tech.


Souvent perçu comme le moteur des prochaines révolutions industrielles, la Deep Tech s'impose comme une force incontournable dans le paysage économique et scientifique mondial. Que ce soit dans les laboratoires de recherche, les incubateurs de startups ou les bureaux des investisseurs en capital-risque, la Deep Tech attire une attention soutenue et suscite des attentes immenses. Mais qu'est-ce qui la distingue vraiment des autres formes d'innovation technologique ?


Laboratoire de recherche Deep Tech

Un laboratoire de recherche spécialisé Deep Tech, générée par ChatGPT



Kézako ?


La Deep Tech, ou technologie de pointe, désigne des innovations basées sur des avancées scientifiques et techniques significatives, souvent issues de la recherche fondamentale. Contrairement à la High Tech, qui se concentre sur des améliorations incrémentales, la Deep Tech est caractérisée par les innovations de rupture (en général protégées par Propriété Intellectuelle), développées en lien étroit avec des équipes de recherche publique ou privée.


Cette approche interdisciplinaire et transformative requiert des investissements substantiels et des périodes de maturation plus longues, mais elle promet de transformer des industries entières et de résoudre des problèmes sociétaux et environnementaux majeurs : inégalités, changement climatique, cybersécurité, souveraineté, etc. Quelques exemples d’industries nouvelles : New Space, Climate Tech, Intelligence Artificielle, etc.



Un peu de contexte


Si l'histoire des investissements dans la Deep Tech remonte à plusieurs décennies, c'est véritablement au tournant du 21e siècle que ce domaine a commencé à attirer l'attention des investisseurs. Dans les années 1990 et au début des années 2000, les investissements technologiques se concentraient principalement sur les secteurs de l'informatique et de l'Internet, marqués par la bulle Internet.


Cependant, des progrès rapides dans des domaines tels que la biotechnologie, la robotique et les nanotechnologies ont fait émerger un nouvel intérêt pour ces technologies plus complexes. Les investisseurs ont progressivement réalisé que ces innovations, bien que nécessitant des investissements lourds et des temps de développement plus longs, possédaient un potentiel disruptif significatif et capable de générer des retours substantiels à long terme.


En Europe, les investissements dans la Deep Tech ont suivi une courbe exponentielle et ont atteint plus de 21 Mds$ en 2021 avant de se stabiliser autour de 18-19 Mds$ en 2022 et 2023. Par ailleurs, les sociétés Deep Tech ont concentré plus de 30% des investissements en capital-risque en 2023.


Evolution des investissements VC en Deep Tech en Europe

Investissements VC en Deep Tech en Europe. Source : Dealroom



Facteurs de croissance


Plusieurs facteurs expliquent cette montée en puissance des investissements dans la Deep Tech.


Tout d'abord, les avancées scientifiques majeures dans des domaines tels que l'intelligence artificielle, la biologie synthétique et la physique quantique ont ouvert de nouvelles perspectives d'innovation. Ces progrès ont non seulement suscité l'intérêt des investisseurs, mais ont aussi réduit les risques technologiques perçus.


Ensuite, la pression croissante pour trouver des solutions aux grands défis mondiaux, tels que le changement climatique, les pandémies et la sécurité alimentaire, a également accéléré les investissements dans ce secteur, en faisant de la Deep Tech une clé pour un avenir durable et prospère. A cet effet, le soutien accru des gouvernements à travers des initiatives de financement, des subventions et des politiques favorables, a joué un rôle crucial. Par exemple, l'Union Européenne et la France ont lancé des programmes comme Horizon Europe (96 Mds€ pour la recherche et l’innovation) et le Plan Deeptech (3 Mds€).


De plus, de nouveaux débouchés pour les investisseurs ont favorisé la hausse des financements en capital-risque, les grandes entreprises étant de plus en plus friandes d’acquisitions de start-ups Deep Tech. En effet, ces grands groupes ont délaissé depuis des décennies les cycles d’innovation complexes pour se recentrer sur leur cœur de métier (permettant de massifier la production). Des entreprises comme Meta, Apple, STMicroelectronics ou encore Safran ont chacune racheté plusieurs entreprises Deep Tech sur les 5 dernières années.


Enfin, les succès récents de plusieurs entreprises Deep Tech, qui ont démontré la viabilité commerciale et l'impact sociétal de leurs innovations, ont renforcé la confiance des investisseurs.



Logo BioNTech
  • Fondé en 2008, BioNTech a levé 2 Mds$ au total avant de se coter en bourse et de générer 1,5 Mds$ de CA en 2023

  • Pionnière dans les remèdes basés sur l’ARNm, BioNTech a permis de produire le premier vaccin contre la Covid-19 avant de nouer un partenariat avec Pfizer pour le distribuer à large échelle


Logo Climeworks
  • Fondé en 2009, Climeworks a levé environ 850 M$

  • Climeworks a développé une technologie permettant de capturer de CO2 directement dans l’atmosphère (avant de le stocker dans de la roche), contrairement aux technologies existantes limitées aux sources de production


Logo SpaceX
  • Fondé en 2002, SpaceX a levé environ 10 Mds$

  • Bien que controversée, SpaceX a révolutionné la manière de lancer des fusées dans l’espace, permettant une baisse des coûts notable dans une industrie plus que gourmande en capitaux



Perspectives


L'avenir de la Deep Tech semble prometteur, avec des prévisions indiquant une croissance continue des investissements et des avancées technologiques.


Les tendances futures incluent une accentuation de la convergence entre différentes disciplines scientifiques, menant à des innovations encore plus radicales et des solutions intégrées. Les technologies quantiques, les avancées en biologie synthétique et les nouveaux matériaux sont parmi les domaines à surveiller de près.


Dans ce contexte, le rôle des politiques publiques sera déterminant. Les gouvernements peuvent accélérer l'innovation en Deep Tech en simplifiant les cadres réglementaires, en augmentant les financements publics et en favorisant les partenariats entre le secteur public et privé.


Par ailleurs, l'impact sociétal de la Deep Tech sera de plus en plus scruté, notamment en ce qui concerne l'éthique de l'IA, la durabilité environnementale et les implications sur l'emploi.


En matière de stratégie, la Deep Tech nous pousse à mener nos analyses plus loin en termes d’horizon temporel et de complexité, mais on y retrouve surtout le même défi que dans le digital ou l’industrie, l’alignement business et technologique.



Deep Tech

Image générée par ChatGPT

23 vues0 commentaire

Comments


bottom of page